8 étapes pour atteindre ses objectifs
8 étapes pour atteindre ses objectifs

Comment avoir la motivation pour mener à bien ses projets ? Quels que soient vos objectifs à atteindre, il est fondamental d’entretenir l’envie de les réaliser et la volonté d’y travailler chaque jour. Sinon, les projets se transforment en rêve ou en regrets. Que vous soyez en début de parcours ou en plein milieu, voyons ensemble 8 étapes pour rester motivé ou restaurer une motivation en berne, afin de réaliser ses projets !  

 

1 - Faire le point

Il est temps de faire un check-up des différents projets auxquels vous avez pu penser, lors des mois précédents (3 mois, 6 mois, 1 ans, au  choix). Armez-vous d’une feuille et d’un crayon puis faites deux colonnes. Dans la première colonne, vous allez poser tous les objectifs vous vouliez mettre en place, sans faire de tri. Le but est de faire un état des lieux avant travaux ! Dans la deuxième colonne, faites-le point sur chaque élément : est-ce fait ? en cours ? abandonné ? Dans le cas d’un arrêt, précisez la raison. Dîtes-vous bien qu’il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises raisons. Il peut s’agir d’un manque d’argent, de temps, d’envie. L’objectif n’était peut-être plus en adéquation avec vos valeurs et désirs. Des peurs et complexes montaient peut-être au moment de s’y mettre. Des imprévus sont survenus, etc. Soyez franc avec vous-même. Ce bilan vous appartient et ne sera pas publié. Personne ne vous jugera. Ceci est une mise au point afin de dresser un constat conscient de la situation, pour savoir d’où l’on part. Ce n’est pas un moyen de vous nuir à vous-même.

 

2 - Faire du tri entre le nécessaire et le superflu

Le bilan posé, vous y verrez plus clair dans ce qui a du sens ou non maintenant. Peut-être, par exemple, que faire 5 séances de sport d’une heure par semaine, ce n’est pas possible avec l’emploi du temps que vous avez. Un tel objectif, tel quel, n’est pas pertinent. Si vous le gardez alors il faut l’adapter à la réalité. Il est par exemple possible de réduire le temps des séances, voire leur nombre. Dans d’autres cas, en relisant certains buts de votre liste, ils peuvent vous paraître inutiles ou ne plus avoir la même importance qu’auparavant. Ceux-là, rayez-les et passez à autre chose. 

3 - Se fixer de nouveaux objectifs

Peut-être que de nouveaux paramètres sont à envisager désormais. Ces derniers entraînent de nouvelles perspectives et tâches à mettre en place. Notez-les dans la première colonne, à la suite des autres.

Quand ces trois étapes sont terminées, vous avez normalement une base restaurée avec des objectifs nouveaux, rafraîchis ou ré-ajustés. Nous pouvons donc passer à la suite !

4 - Décomposer chaque objectif

Prenez une nouvelle feuille, puis écrivez un premier objectif. Vous allez le décomposer en le détaillant en plusieurs étapes. Quand ceci est fait, estimez la durée d’exécution de chaque palier afin d’avoir une idée plus précise du temps nécessaire à y consacrer. Et enfin, posez des dates butoires. Vous pourrez ainsi les noter dans votre agenda ou calendrier. Cela vous permettra de savoir si vous êtes dans les temps et vous servira de rappel. Evidemment, ce processus est à répéter avec chacun de vos objectifs.

5 - Vérifier que les moyens sont disponibles

Quel que soit le projet, vous devez vous assurez d’avoir tout le nécessaire pour le réaliser. Il peut s’agir de matériel, de temps, d’espace, d’argent ou encore de connaissances. Dans tous les cas, donnez vous les moyens afin de pouvoir accomplir vos tâches dans de bonnes conditions. Si un ou pluieurs moyens vous manquent, ils deviennent des paliers de votre projet. Par exemple, si vous vous lancez dans une nouvelle activité et qu’il vous manque des connaissances, vous pouvez prendre et suivre une formation.

6 - Poser ses tâches quotidiennement

Dans l’étape 4 vous avez posé les grandes étapes de vos objectifs, vous avez vos dates butoires. Celles-ci sont peut-être séparées en mois ou semaines. Maintenant, chaque jour, à la lumière de ces fameuses dates, accomplissez une tâche pour atteindre chaque palier. Ainsi, la veille au soir ou le matin-même avant de démarrer la journée, prenez le temps de faire une liste des choses à réaliser. Ce point quotidien vous aidera à garder le cap, à apprécier le chemin parcouru, ou à rattraper un retard pour reprendre la route du bon pied.

7- Faire des bilans régulièrement

Ceux-ci peuvent être hebdomadaires, comme le dimanche soir après une bonne semaine, ou mensuels, tranquillement à la fin du mois. Le but ici est de constater le chemin parcouru, voire celui qui reste et ensuite, évaluer la situation actuelle. Peut-être qu’en faisant cela vous constaterez qu’il serait nécessaire d’ajouter des étapes supplémentaires. Là, c’est simple, il s’agit de revoir tranquillement les étapes et de les espacer de nouveau dans le temps. Il suffit de reprendre les étapes 4 et 5. Ou alors, vous constatez que vous n’allez pas dans le bon sens. Là, vous vous posez et reprenez l’analyse de cet objectif comme dans l’étape 2, puis vous le retravailler avec les clefs des étapes 4 et 5. Enfin, dernier cas de figure : vous êtes sur la bonne voie ! Ici, vous pouvez continuer sereinement.

8 - Être bienveillant avec soi-même

Le périple dans lequel vous vous engagez n’est pas une formalité, c’est un engagement à court, moyen et long terme. L’indulgence avec soi-même n’est pas de la complaisance, c’est de l’estime de soi. Beaucoup de vos projets, voire tous, vous feront sortir de votre zone de confort. Ce qui est une prise de risque, une confrontation à l’inconnu. Alors aimez-vous ! Vous êtes complètement épuisé de votre journée et vous n’avez pas pu réaliser toutes vos tâches ? Alors levez le pied, ciblez-les mieux, répartissez-les sur plus de temps ou différemment. Prenez le temps de vous reposer. Ces moments que vous vous offrez vous apporteront de l’énergie et cette dernière vous servira à faire vos tâches ensuite. C’est un cercle vertueux. Un imprévu vous a empêché de mener votre programme à bien ? C’est la vie. Vous n’avez pas de prise sur les aléas, ils ne dépendent pas de vous. Par contre, vous avez le pouvoir de vous adapter et de réévaluer vos tâches en tenant compte des nouveaux paramètres.