Entretien D'embauche Les Erreurs À Ne Pas Commettre
Entretien D'embauche Les Erreurs À Ne Pas Commettre

Entretien d'embauche : les erreurs à ne pas commettre 

Job de rêve comme petit boulot d'été, l'entretien d'embauche est toujours une étape angoissante. Face à face avec le recruteur, vous ne disposez que de quelques minutes pour le convaincre d'être le candidat idéal. Attention cependant, il y a certaines erreurs qui ne pardonnent pas ! Découvrons lesquelles.

Arriver en retard

Ce n'est pas un secret, la ponctualité est très importante dans le monde professionnel. En toutes circonstances, arriver à l'heure est une marque de respect pour la personne qui vous attend. Plus encore lors d'un entretien d'embauche, elle témoigne de votre motivation et de votre sérieux.


Il serait dommage de faire mauvaise impression dès les premières secondes. Soyez donc particulièrement vigilant à ne pas être en retard. Soyez prévoyant ! Calculez le temps de trajet, mais également les éventuels aléas, tels que les embouteillages, ou les difficultés à trouver l'adresse indiquée.

Déballer sa vie privée

Entre deux êtres humains, le feeling passe naturellement plus ou moins bien. Il arrive parfois de tomber sur un employeur particulièrement sympathique. Si une touche de décontraction n'est pas forcément à proscrire, attention à ne pas franchir certaines limites qui pourraient vous porter préjudice.


En effet, quoi que l'on puisse en dire, le recruteur n'est pas un ami, mais un supérieur hiérarchique. Même s'il montre agréable et ouvert d'esprit, il n'est pas là pour écouter vos problèmes personnels. Il serait même malaisant de commencer à raconter votre vie privée.

Réciter une poésie

Préparer un entretien d'embauche, c'est normal ! Il est même bénéfique de s'entraîner à répondre aux questions-pièges. Par contre, s'il y a bien une chose qui fait mauvais effet, c'est le manque de spontanéité ! Il n'y a rien de plus désagréable que d'échanger avec quelqu'un qui semble réciter une poésie.


L'employeur est là pour évaluer votre profil, ce qui implique un minimum d'authenticité. Réfléchissez à l'avance aux éléments importants que vous souhaitez mettre en avant. Cependant, n'apprenez pas de phrases par cœur. Même en étant bon acteur, le naturel risque de ne pas être au rendez-vous...

Manquer d'humilité

Il est évident qu'un entretien d'embauche est fait pour mettre en avant vos qualités. Cependant, attention à ne pas en faire trop ! Il n'y a qu'un pas entre la compétence et la vantardise... En jouant le monsieur-je-sais-tout, vous passerez, au mieux pour un menteur, au pire pour un personnage arrogant.


Il est tout à fait possible d'avoir un profil intéressant tout en restant humble. Pour cela, n'hésitez pas à utiliser des termes comme "j'ai eu la chance de...", "il me semble que...", "selon mes anciens camarades...". Autrement dit, nuancez vos propos, et ne les introduisez pas comme des vérités absolues.

Oublier le langage non verbal

Même lorsque nous ne parlons pas, le corps s'exprime ! Que ce soit au travers du regard, de l'intonation de la voix, de la posture physique, de l'intensité de la poignée de main, et de beaucoup d'autres petits réflexes inconscients, nous ne cessons de transmettre des messages... et ce ne sont pas toujours les bons.


Lors d'un entretien d'embauche, votre langage non verbal doit être en adéquation avec vos propos. Par exemple, si vous dites être quelqu'un de confiant tout en ayant les mains moites, les joues rouges, et le regard fuyant, vous perdrez toute crédibilité. Les signaux que vous envoyez doivent être cohérents !